Lago Paulin et son histoire 11 ans après

 Lago Paulin et son histoire 11 ans après



Ils étaient vraiment attendus par les mélomanes ivoiriens.  Lui, aussi, il avait hâte de retrouver son public qui lui manquait énormément. Il a effectivement jaugé son public avant son grand retour sur la scène musicale. Le dimanche 14 avril dernier à l’Internat à Yopougon-Niangon, les mélomanes sont sortis nombreux pour l’applaudir à son spectacle. Il s’agit de l’artiste Zouglou Lago Paulin qui était en spectacle à la veille de la sortie officielle de son 11ème album de 11 titres baptisé ‘’L’histoire’’. ‘’J’ai proposé deux titres du nouvel album comme ‘’Didi’’ et ‘’Dieu est plus fort que les sorciers’’. Le public est venu nombreux et j’ai compris que les ivoiriens m’attendent depuis. Maintenant je suis de retour pour récupérer ma place du gardien du temple’’, se réjouit-il.

La maison de production 4G+ Prod de Joël Dro Diomandé a eu le nez creux pour offrir leur deuxième poulain au public ivoirien après les Djigbô. Parce que Lago Paulin avait vraiment envie de retrouver ses fans après son album ‘’On est fatigué’’, sorti en 2008. Depuis cette date, ‘’le gardien du temple’’ (c’est comme cela qu’il se fait appeler désormais), n’avait pas sorti un seul album. 11 ans après, Lago Paulin est de sorti avec ‘’L’histoire’’. Une histoire qu’il raconte à travers 11 chansons puisées dans le rythme Alloukou et Polihé dans le pays Bété. Les titres comme ‘’Didi’’, ‘’Immigration’’, ‘’Hommage’’ et ‘’Gologba’’ n’ont pas laissé personne indifférent lors de la présentation officielle de l’album le lundi 15 avril à l’espace Chez Varold à la Riviera 2. Le Zouglou a gardé son même tempo et le même arrangeur depuis 30 ans maintenant. ‘’Il y a des arrangeurs qui ont une philosophie et je n’ai pas voulu collaborer avec plusieurs arrangeurs. J’ai préféré resté avec Koudou Athanase qui me connaît depuis 1989. Parce qu’il a toujours la même vision et il sait comment je chante. Je ne voulais pas aussi saturer l’album en travaillant avec beaucoup d’arrangeurs’’, se justifie-t-il. Avant de poursuivre : ‘’J’ai mis du temps avant de revenir, parce que je voulais revenir sur la scène musicale avec quelque chose de potable pour le public ivoirien. Lorsque je sors des albums, ce sont des chefs-d’œuvre. Beaucoup sortent des œuvres, mais peu font des chefs-d’œuvre. Raison pour laquelle je mets du temps pour sortir des albums pour faire plaisir aux ivoiriens’’

A travers ce 11ème album, Lago Paulin dénonce et accuse en même temps les politiques, pointe du doigt les problèmes de la société. Ce sont les messages en général qu’il véhicule dans ‘’L’histoire’’. Déjà deux clip-vidéos avec les titres ‘’Didi’’ et ‘’Immigration’’ ont été réalisés pour accompagner la promo. Et Lago Paulin d’avancer : ‘’Je suis maintenant prêt pour faire un concert-live au Palais de la culture. C’est la raison pour laquelle j’ai sorti cet album de 11 titres’’. Mais avant, l’artiste et son staff va attaquer bientôt l’intérieur du pays pour présenter son ‘’Histoire’’ aux mélomanes. Les villes de Dabou, Bouaké, Daloa, Korhogo, etc. vont accueillir l’un des pionniers de l’ambiance facile en Côte d’Ivoire.

  Patrick  Bouyé