Fati a séduit le public

 Fati a séduit le public



A tout honneur, à tout seigneur ! C’est tout le sens que donne la belle et talentueuse, Fati à son showcase organisé ce lundi 04 février au restaurant Chill Out à la Riviera-Bonoumin. La jeune chanteuse a bien voulu commencer par Abidjan pour présenter son premier album de 10 titres baptisé ‘’Give me more’’. La raison, le bord de la lagune est l’endroit où Fati a passé une partie de son enfance avant de s’envoler pour le pays de l’Oncle Sam.  

La Côte d’Ivoire est avant tout son pays d’adoption et il est important de donner la primeur au public ivoirien de savourer sa première œuvre discographique. Et, oui ! Elle n’a pas eu tord de le faire. Puisque les invités triés sur le volet ont répondu un peu plus nombreux à son appel. Un public select qui apprécié à juste valeur la majestueuse prestation de Fatima Rauf alias Fati.

Dans une chorégraphie bien orchestrée et accompagnée par les danseurs du Guirivoire de Marie-Rose Guiraud, l’artiste libérienne fait son entrée sur le titre éponyme de son album ‘’Give me more’’. Avec sa petite taille, Fati dégage de l’énergie sur scène et ça plait énormément aux invités présents. Ceux-ci lui ramènent également l’ascenseur avec des standings ovations. C’est le même scénario qui se répète avec les autres chansons qui se succèdent. Entre deux prestations, Fati s’en réjouit du choix d’Abidjan pour présenter sa toute première production aux couleurs Afro-Pop. ‘’J’habite à Abidjan. Et c’est là où j’ai fait mes premiers pas’’, dit-elle. Chanté entièrement en Anglais, les chansons de Fati sont très dansantes. Le plus extraordinaire, l’œuvre a été enregistrée à Abidjan. A l’écoute, on aurait cru que l’enregistrement a été fait dans un pays européen ou aux USA.

Présente au showcase, Marie-Rose Guiraud a eu des mots justes pour exprimer sa satisfaction et son encouragement à Fati. ‘’Elle est plus qu’à la hauteur de sa prestation. Je crois qu’elle est faite pour être une grande artiste. Fati est une chanteuse extraordinaire pour moi. Elle a été accompagnée par mes danseurs du Gurivoire. C’est un échange culturel entre la Côte d’Ivoire et le Libéria’’, souligne-t-elle.

C’est dans une ambiance bonne enfant que la présentation de l’album de Fati a pris fin. Avec des séances de photos avec l’artiste et les invités. En attendant la sortie officielle de ‘’Give me more’’ dans les mois à venir.

Patrick Bouyé