Aba Den : Le gestionnaire de la musique chrétienne

 Aba Den : Le gestionnaire de la musique chrétienne



Aba Den est un nom que désormais le public ivoirien et en particulier la communauté chrétienne doit retenir. Il a depuis son très jeune âge la musique et la danse dans ses veines. Aujourd’hui, c’est également un chantre sur lequel l’on doit compter dès à présent. Au lieu de se mettre à fond dans l’administration des affaires de gestion, il a plutôt préférer toucher le maximum de personnes à travers ses chansons.

Le chanteur chrétien s’est forgé pendant des années dans des chorales en Côte d’Ivoire. Et ses compositions étaient aussi chantées dans ces chorales. Dénis Soro Pohotalatio alias Aba Den, franchit le pas d’une carrière musicale en 2012. Parce qu’il se sentait maintenant prêt à offrir sa voix aux Ivoiriens et aux peuples de Dieu. C’est ce que le fils de Ferkéssédougou fait en publiant en 2013 son tout premier ‘’bébé’’ sonore à la gloire de Dieu de 8 titres baptisé ‘’Eliora’’. Comme une lumière, il veut raviver la flamme qui guide les enfants de Dieu.

Grâce à cette œuvre chrétienne, il se révèle dans l’arène musicale chrétienne en Côte d’Ivoire. Deux ans après, il récidive avec un second album de 8 titres intitulé ‘’ Nerguè’’. Avec cette deuxième production, Aba Den est plus que confiant pour la suite de sa carrière.

Par ailleurs, depuis le 13 décembre 2018, le gestionnaire-chanteur a sorti son troisième œuvre discographique de 8 titres baptisé ‘’Yéti’’ (NDLR : Arrêtez en langue Sénoufo). Il y a peu, Aba Den a convié ses parents, amis, collègues, chrétiens et connaissances au Palm Club Hôtel de Cocody pour la grande dédicace de ce bijou sonore. Les invités ont apprécié les unes que les autres les différentes chansons égrenées en Sénoufo et français. Même la marraine, Salimata Coulibaly n’est pas restée aussi indifférente. Avec des colorations Reggae, Zouk, louange, adoration, etc. qui allient modernisme et tradition à la gloire de Dieu. ‘’Si je veux toucher le maximum de personnes, évidemment il faut savoir ce que les gens aiment en matière de musique. Il y a des personnes qui aiment écouter le Reggae, le Zouk, le slow, etc. Ils ne comprennent pas parfois la langue utilisée, mais ils apprécient’’, dit-il.

Le choix du titre de l’album n’est pas fortuit pour le chantre. ‘’J’ai choisi ‘’Yéti’’ pour le titre promo, parce qu’en dépit des Prophètes que Dieu a envoyé, Jésus qui est venu apporter la bonne nouvelle et Mahomet. Les enfants de Dieu continuent de faire n’importe quoi. Je dis à toutes ces personnes que ça suffit à travers ‘’Yéti’’, avance-t-il.  A la fin de la présentation de l’opus, le chantre a procédé à dédicacer quelques albums achetés par des invités.

Toutefois, Aba Den songe bientôt sillonner l’intérieur du pays pour présenter l’album à sa famille chrétienne et prépare aussi après cette dédicace, un concert live dont le lieu sera indiqué ultérieurement.

Patrick Bouyé

FIRST MAGAZINE | First Mag